Commandez votre bouquet avant 15h et soyez livré(e) le jour même.

Comment bien rempoter sa plante d'intérieur ?


Au bout d'un moment, une plante en pot peut se retrouver à l'étroit en raison de l'accroissement de ses racines. C'est dans cette situation qu'il devient nécessaire de la rempoter. Cette opération consiste à donner la possibilité au végétal de mieux vivre, de bien grandir et surtout de mieux se nourrir des nutriments indispensables à sa santé. Si tu veux garder le plus longtemps tes plantes d'intérieur, voici comment t'y prendre.

Préparer le dispositif nécessaire au rempotage 

Avant de commencer le rempotage, il est important que tu prévoies les outils dont tu auras besoin. Nous te recommandons de les disposer sur une table préalablement couverte d'une nappe. Ensuite, tu dois trouver un nouveau pot de terre cuite ou en plastique selon ta préférence. 

Le récipient doit être muni d'un circuit de drainage qui sera composé d'un tesson et de graviers ou de billes d'argile. Dans le cas où ton contenant aurait été conçu avec une réserve d'eau, il n'est plus essentiel que tu y associes un matériel de drainage.

En plus de tout ce dispositif, nous te conseillons de rassembler ce qui t'aidera à réaliser le mélange. Il s'agit entre autres :

  • Du substrat (le terreau, la terre de bruyère, le compost, la tourbe ou le sable) selon les besoins de la plante d'intérieur ;
  • D'un arrosoir ;
  • D'un transplantoir ;
  • D'un feutre géotextile (facultatif).

rempoter sa plante

Remplir le pot du substrat adéquat

Il est indispensable que le fond du pot soit troué pour simplifier le drainage. Ainsi, lorsque le trou est soigneusement fait, tu peux le couvrir à l'aide du tesson. Tu peux verser une couche de 5 cm de graviers ou de billes d'argiles en bas du contenant. Ce procédé permettra d'évacuer facilement l'excès d'eau hors du pot. 

Pose ensuite le feutre géotextile dans le récipient en prenant soin de le faire sortir par-dessus les bords. Bien qu'elle ne soit pas indispensable, cette étape empêche que les graviers ne s'entremêlent au terreau.

Avec le mélange approprié à la plante d'intérieur, remplis le contenant en partie. Cela doit être fait de telle sorte que la motte n'atteigne pas la partie supérieure du pot.

Réaliser le dépotage de la plante

Tu peux commencer par débarrasser la plante des racines sortantes. Cela te sera utile dans la tâche quand tu devras la dépoter. Maintenant, avec une main, tiens les bords du pot et avec l'autre, tire délicatement la base des tiges du récipient.

Ce procédé devait être facile parce que l'astuce incontournable que nous te proposons consiste à tapoter le long du contenant pour lever la plante avec sa motte. Dans le cas où la tâche se compliquerait, tu peux être amené à briser l'ancien pot en terre cuite ou à couper celui en plastique à l'aide d'un coupe-tout.

Procéder au rempotage de la plante

Il y a un préliminaire à faire avant de réaliser le rempotage. Ce préalable consiste à inspecter la plante et ses racines et à préparer la motte pour l'étape suivante.

Si certaines parties des racines sont délabrées ou mortes, prends le soin de les débarrasser en utilisant un sécateur bien acéré. Dans le cas où elles formeraient simplement une sorte d'enchevêtrement, il suffit de les démêler avec délicatesse.

Place ensuite la motte au fond du pot de manière à la centrer, puis étale les racines de la plante. Pour combler les vides, il te suffit d'ajouter le mélange préparé. Fais ton possible pour qu'il se répande dans le fond du récipient en utilisant un transplantoir.

Tu pourras ainsi éviter de créer des poches d'air à l'intérieur du pot. Pour finir, arrose suffisamment la surface pour que le végétal soit bien abreuvé. Pense à compléter le mélange si tu constates, après l'arrosage, que le niveau de substrat a baissé.

Tu es maintenant renseigné sur la manière de bien rempoter ta plante d'intérieur et il te suffit de te lancer pour l'expérimenter.

 


Laissez un commentaire




}